Les chiens surexcitésUne petite tornade!

Ça y est, vous avez réalisé votre rêve d’adopter un chien! Vous avez maintenant votre compagnon de randonnées, un ami qui vous colle en regardant la télévision et un partenaire pour jouer à la balle dans la cour. Ce que vous n’aviez pas soupçonné cependant, c’est qu’il sauterait sur la visite, pourrait jouer à la balle pendant des heures sans se fatiguer, japperait à la fenêtre et perdrait le contrôle dès que le facteur vient porter un colis. Vous avez devant vous un chien infatigable qui semble seulement avoir deux états: dormir ou être excité! Bien que le portrait ne soit pas le même pour tous les propriétaires de chiens, beaucoup ont des difficultés à gérer le niveau d’excitation de leur chien et sont à bout de ressources pour calmer Fido. Voici donc quelques pistes de réflexion pour apprendre le calme à un chien qui semble inépuisable.

Astuce 1 – l’exercice physique

D’abord, une des solutions le plus souvent choisit pour calmer ces chiens, c’est le sport! On se dit: “Je vais lui faire dépenser toute son énergie, il sera plus calme après”, quelle n’est pas notre surprise quand le chien revient à la maison, haletant, mais prêt à détruire les pattes de chaises de la cuisine ou à courir après le chat! Le problème n’est pas de faire du sport avec son chien, mais d’utiliser l’activité physique comme seule source de calme pour notre ami canin. Dans les faits, votre chien devient seulement de plus en plus résistant et endurant et en voudra toujours plus, tel un marathonien qui n’en a plus assez de 42,2km! Vous aurez un super chien sportif en revanche, qui sera capable de jouer à la balle des heures et des heures durant, sans jamais en avoir assez. Il serait même prêt pour revisiter le quartier au complet après, c’est bien non? hihihi…

Il y a quand même beaucoup d’avantages à pratiquer un sport avec un chien et c’est essentiel pour qu’il soit en santé et pour qu’il soit bien dans sa tête, il faut néanmoins avoir d’autres solutions dans le coffre à outils, car l’exercice seul n’est pas suffisant!

Astuce 2 – s’assurer que les besoins du chien sont comblés

Les chiens surexcitésL’autre question à se poser c’est à savoir si tous les besoins de notre chien sont comblés. Bien sûr, il y a les besoins de bases comme avoir un toit, de l’espace pour bouger, à manger et de l’eau fraîche à disposition, mais les chiens sont des êtres à part entière qui ont d’autres besoins et qui sont parfois spécifiques à leur race. Voici des exemples:

Besoins généraux des chiens

  • Exercice physique / jeu
  • Stimulation mentale
  • Mastication
  • Socialisation
  • Vocalisation

Besoins spécifiques à certaines races

  • Creuser 
  • Sentir
  • Rassembler des troupeaux
  • Travailler avec l’humain
  • Mordre
  • Pourchasser 

Ce sont des exemples très théoriques et il faut noter que chaque chien est différent, mais ça donne une idée! Mon chien Gustave par exemple, n’aime pas beaucoup interagir avec les autres chiens, mais il adore travailler et jouer avec nous. Nous comblons donc son besoin de socialisation en travaillant un peu plus avec lui chaque jour et en lui montrant de nouveaux exercices ou tours (l’application Dogo nous aide à trouver des idées!). On sait aussi que nous n’avons pas toujours un troupeau de moutons à disposition pour nos chiens de Berger, alors on peut compenser avec plus de mastication et de stimulation mentale.

Il s’agit donc de trouver ce que votre chien aime et a besoin au quotidien et d’essayer de le combler de votre mieux avec cette activité ou une autre pour compenser. 

La mastication est souvent la clé d’un chien tranquille, car cela comble le besoin de gruger et l’action en elle-même libère de l’endorphine et permet au chien de relaxer. Assurez-vous d’avoir un stock d’os, de bully stick et de jouets solides remplis de nourriture à portée de main. L’astuce avec les jouets de type Kong et les chiens experts en mastication, c’est de les congeler pour que ça dure plus longtemps. Je vous garantis un chien calme après cette activité!

Astuce 3 – récompenser le calme

Nous avons souvent tendance à remarquer les comportements que nous n’aimons pas chez notre chien, mais à moins remarquer ceux qui sont plaisants. C’est une bonne habitude de le faire, car plus nous prenons l’habitude de récompenser ce que nous aimons, plus il y a aura de chances que le chien le fasse

C’est donc possible de récompenser des comportements calmes pendant plusieurs jours afin d’avoir un chien plus en plus tranquille!

Dans ce sens, voici donc un super défi à lancer à votre famille: 

  1. Notez trois comportements calmes que vous aimez de votre chien, par exemple: quand il se couche sur son coussin, quand il est dans le salon avec vous tranquille et quand il regarde le chat de la maison sans lui courir après;
  2. Déposez des petits pots de gâteries sur les étagères dans différents endroits stratégiques de la maison;
  3. Dites aux membres de votre famille d’observer le chien durant la journée et de lui donner une gâterie chaque fois qu’ils le voient faire un de ces comportements par lui-même;
  4. Appréciez votre chien plus calme de semaine en semaine!

Astuce 4 – apprendre à connaître son chien

Chaque évènement excitant ou effrayant augmente le taux de cortisol dans le sang de votre chien, c’est l’hormone du stress. Ce n’est pas une mauvaise chose, sauf quand le niveau de stress est constamment élevé et que le chien n’a jamais l’occasion de se calmer. Si on prend l’exemple d’un chien qui a peu dormi, qui a joué 1h à la balle, qui a fait une promenade en voiture et a eu une visite chez le vétérinaire dans la même journée, il y a de fortes chances qu’il soit de mauvaise humeur ou ait plus tendance à faire de mauvais coups à la fin de la journée, car il atteint sa limite de stress quotidien et ça déborde! C’est souvent une accumulation de ces évènements excitants qui font prendre de mauvaises décisions au chien, comme les jappements, la destruction ou encore les « zoomies »! 

Une bonne astuce pour aider le chien à gérer ces fluctuations d’énergie, c’est de faire une liste avec 2 colonnes et d’y noter :

  • Tout ce qui excite le chien (augmente le taux de cortisol);
  • Tout ce qui calme le chien (diminue le taux de cortisol).

Les chiens surexcitésAssurez-vous que, au cours d’une même journée, votre chien fasse suffisamment d’activités dans la liste d’activités calmes, pour réduire son taux de cortisol global. Fort à parier que « courir » ou « pourchasser la balle » se trouvera dans la colonne des choses excitantes si vous avez un chien énergique. Essayez donc de passer 2 ou 3 jours sans faire de telles activités et concentrez-vous sur les autres : mastication, marches d’exploration des odeurs du voisinage, stimulations mentales, etc. Après ces quelques jours, c’est le temps de réintroduire des activités excitantes dans son quotidien, mais assurez-vous que ça soit suivi d’une activité calme. Par exemple, après avoir joué à la balle, on lui donne un Kong à gruger sur son coussin!

En conclusion

Il n’y a peut-être pas encore de baguette magique pour calmer son chien instantanément, mais il y a plusieurs astuces qui peuvent être d’une grande aide : fournir de l’exercice physique, combler les besoins de notre chien, récompenser le calme et alterner les activités excitantes et calmes dans une même journée. C’est ainsi qu’on apprend à mieux connaître notre chien et à canaliser son énergie pour les moments où nous en avons vraiment besoin. J’ai trouvé personnellement que c’est de regarder la vie à travers les yeux de mon chien Gustave qui m’a donné la patience d’entrainer le calme. C’est cette patience et une constance qui mène aux résultats, alors continuez votre bon travail et bonne chance dans votre entrainement!

Articles récents

Catégories

Download the Dogo App from the Apple App Store
Download the Dogo App from Google Play
Dogo Logo